Vous êtes ici

L'entreprise Transgene développe un traitement innovant contre le cancer

La société de biotechnologie Transgene conçoit et développe des traitements innovants contre le cancer.

Le savoir-faire de la Société repose sur une technologie de pointe : l’immunothérapie. Pour la « biotech » strasbourgeoise, cela consiste à transformer des virus atténués en traitements capables de lutter contre les cellules cancéreuses.

En janvier dernier, un patient atteint d’un cancer ORL (tête et cou) a ainsi reçu un traitement personnalisé contre sa maladie. myvac™ est une immunothérapie « sur mesure », conçue à partir du profil et des caractéristiques propres à la tumeur du patient. Cette prouesse technologique et médicale a été rendue possible grâce à l’expertise de Transgene qui a mis au point un traitement reposant sur les mutations génétiques propres à la tumeur du patient (on parle de néoantigènes). Ces mutations sont identifiées et sélectionnées par un système d’intelligence artificielle (IA) hautement innovant développé par NEC, son partenaire japonais.

L’objectif : éduquer le système immunitaire du patient pour qu’il reconnaisse comme hostiles les cellules tumorales porteuses de ces néoantigènes et puisse ainsi les détruire. Ces néoantigènes sont sélectionnés selon leur capacité à générer une réponse immunitaire forte du patient contre sa tumeur ; ils sont ensuite introduits dans l’ADN d’un virus. L’utilisation de méthodes d’IA et d’ingénierie virale à la pointe de l’innovation permet à Transgene d’optimiser l’efficacité thérapeutique et le profil de sécurité du virus-médicament myvac™.

myvac™ fait l’objet de deux essais cliniques internationaux (Europe, UK et US) de Phase I qui visent des patients atteints de cancers ORL (tête et cou) ou de l’ovaire.

Afin de produire les lots cliniques nécessaires aux essais cliniques, Transgene a construit une unité de production dédiée sur son site d’Illkirch-Graffenstaden, à proximité de Strasbourg.

Les premiers résultats des essais cliniques évaluant myvac™ sont attendus au deuxième semestre de 2021. Ces données, ainsi que d’autres résultats cliniques attendus pour 2021-2022 avec d’autres produits de Transgene, devraient permettre à la Société de confirmer le potentiel de ses technologies. Transgene compte actuellement 160 collaborateurs.

www.transgene.fr

Crédit photos : © Transgene

Partager
.