Vous êtes ici

Le Pôle Textile Alsace se mobilise pour la fabrication de masques

La fabrication d’un modèle de masque barrière Covid 19 de catégorie 4 vient d’être organisée par le Pôle Textile Alsace.

Cette réalisation a été imaginée en moins de 10 jours dans un contexte de pandémie. Un exploit qui a été possible grâce à la compétence et la réactivité d’entreprises industrielles complémentaires.

Une agilité industrielle en action

En effet, entre le 20 et le 30 mars, ce sont déjà 30 000 masques qui ont ainsi pu être livrés à l’ARS Grand Est.

Philippe Chican, porte-parole du Pôle Textile Alsace, résume cette période qui a permis de mettre en place le dispositif : « Nous avons passé trois jours à élaborer un cahier des charges avec l’aide de l’université et de laboratoires régionaux et trois jours pour mettre au point un prototype homologable par la DGA. Les jours suivants, il a fallu réunir la matière (tissus, élastiques, emballages) pour couper et confectionner les 30.000 premiers masques dans des ateliers mis sur pied en un temps record. Et ce, à distance, avec des référents confinés, des effectifs réduits, mais une agilité industrielle de type 4.0 ! ».

© Photo : Pôle Textile Alsace

Un produit innovant et réutilisable

L’un des composants des masques s’appelle l’Evolon®. Grâce à ce dernier, ils peuvent jouer le rôle de barrière dans les deux sens : la personne qui le porte est protégée, et elle protège aussi son entourage.

Ces masques ont été développés pour les personnels non médicaux en contact avec le public (hôtesses de caisse, forces de l'ordre, personnel de production ou d’entretien, enseignants, etc.).

« Ce qui le rend disruptif, c’est sa durabilité : il est lavable plusieurs dizaines de fois dans le respect des conditions d’utilisation, ce n’est pas un produit jetable ! C’est innovant dans le secteur de l’hygiène. Son impact environnemental est faible, d’autant que ses composants sont sourcés localement. En plus, notre masque est européen ! ».

Une mobilisation organisée par le Pôle Textile Alsace

C’est dans le contexte actuel d’urgence que le Pôle Textile Alsace a mis en place une « taskforce industrielle » pour ce nouveau masque.

En tout, 12 entreprises et 60 personnes ont été mobilisées dès la première semaine. Leurs métiers sont la fabrication de textiles, la coupe, la confection, le conditionnement, la logistique. La production devrait bientôt s’accroitre pour atteindre les 200 000 unités par semaine.

« Solidaires, la CCI Alsace Eurométropole, l’ADIRA et l’ENSISA sont de la partie. Notre optique n’est pas de cesser de produire à l’issue de la crise actuelle, mais bien de proposer durablement un nouveau produit au marché, en se fondant sur un modèle d’organisation innovant », conclut Philippe Chican. 

www.textile-alsace.com

© Photo : Pôle Textile Alsace

Partager
.